• Home
  • Blog
  • Actus
  • Gérer le confinement avec ses enfants
Gérer le confinement avec ses enfants

Actus

28 avr. 2020

Gérer le confinement avec ses enfants

Nous avons interrogé Vincent Mandrou - psychologue clinicien et membre de l’équipe pluridisciplinaire Up Together - sur les défis que pose le confinement en famille. Vincent se spécialise dans la prise en charge des enfants et adolescents, et il nous livre les secrets d’un confinement plus serein.

1. Comment encourager l'enfant à faire ses devoirs pendant le confinement ? Est-ce important de garder une routine ?

Tout d’abord, il est important d’expliquer aux enfants que vous êtes ensemble en continu à la maison pendant plusieurs semaines, et que le quotidien habituel est forcément amené à changer. Rappelez-leur que vous devez continuer à travailler, et qu’eux doivent continuer à apprendre. Mentionnez que ce nouveau quotidien est soumis à des règles et à des horaires. Planifiez la journée autour de votre travail et du temps où l'enfant doit s'occuper – jouer ou travailler pour l'école, lire etc.

Effectivement, les enfants ont besoin de routines pour se structurer et automatiser les actions, pour intégrer et respecter les règles. Cela est également rassurant pour eux d’évoluer dans un cadre similaire chaque jour. Les adultes aussi ont besoin de routines, notamment pour aider le cerveau à se mettre rapidement au travail et pour abaisser le niveau de stress.

 

2. Comment prendre du temps pour soi, sans donner l'impression aux enfants que nous les abandonnons ou que nous ne nous intéressons pas à eux ? 

Il est normal de ressentir du stress, de la frustration et de la culpabilité. En tant que parent, on s’en veut de ne pas répondre aux sollicitations de l’enfant et de s’énerver rapidement. Côté travail, on a l’impression de ne pas suffisamment travailler, de prendre du retard ou d’être moins performant(e).

Face à ces ressentis, il est important de contextualiser et de rationaliser : la période est inédite et difficile à la fois pour les parents et les enfants. Rappelez-vous que vous faites de votre mieux. La plupart des personnes rencontrent les mêmes difficultés que vous.

Les enfants ont besoin d’attention et vous risquez de perdre encore plus de temps en  repoussant sans cesse leurs sollicitations. En revanche, si votre enfant sait qu’il y a un temps qui lui est réservé dans la journée, il lui sera plus facile d’accepter les périodes où vous n’êtes pas disponible pour lui.

Il est également important de favoriser l’autonomie :

  • Confiez-leur des responsabilités, donnez-leur le choix entre plusieurs activités pour qu’ils se sentent acteurs et prennent plaisir à faire seul. On peut par exemple suggérer deux ou trois jeux et mettre une limite de temps (avec sablier, chronomètre ou « time timer ») pour que l’enfant puisse visualiser le moment où vous serez de nouveau disponible. Idem pour les exercices scolaires.
  • Encouragez-votre enfant, montrez-vous patient(e) et verbalisez le fait que vous lui faites confiance pour réussir.
  • Veillez à procéder par étapes et par petits exercices (adaptés à l’âge). Pour les jeunes enfants, installez un espace de jeux ou de travail à côté du vôtre, dans la même pièce. Cela les rassurera, augmentera leur temps d’autonomie et permettra également de garder un œil sur eux.

3. Comment gérer les crises des enfants quand on est enfermé tous ensemble ?

La meilleure solution est d’intervenir dès que l’on sent les premiers signes déclencheurs. S’il y a une crise, le message clef est de ne pas réagir comme un miroir face à votre enfant. Rester calme devant votre enfant qui vous insulte et vous frappe est loin d'être simple. Votre enfant va chercher à vous entraîner dans sa crise, en criant, en vous provoquant, vous suivant dans la maison jusqu'à obtenir une réaction de votre part. Voici quelques stratégies :

 

  • Appliquez un temps de retrait : limitez les interactions avec votre enfant en le mettant dans sa chambre ou dans une autre pièce. S’il ne respecte pas ce temps, essayez de fermer la porte en expliquant à l'enfant que ce temps de retour au calme est nécessaire. S’il tambourine à la porte, vous pouvez entrer dans la pièce, vous asseoir sur une chaise et faire semblant de lire. En général les enfants détestent que leurs parents soient indifférents à leur crise. Ne cherchez pas à négocier avec lui. Restez calme.
  • Évitez que la crise ne se généralise à toute la famille. Essayez de demander aux autres enfants d’aller dans leur chambre ou une autre pièce et évitez de vous disputer entre adultes.
  • Si vous êtes deux adultes à la maison, pensez à vous relayer auprès de l'enfant en crise car on ressent souvent soit même beaucoup de tension.
  • Évitez les punitions car l'enfant n'a pas assez de contrôle sur son comportement pour éviter les crises. La punition risque d'augmenter sa colère et baisser son estime de lui. Privilégiez la réparation, en permettant à votre enfant de réparer les dégâts matériels qu'il a causé durant la crise. Donnez-lui des missions d’intérêt général, comme mettre le couvert, ou passer l’aspirateur.

 

4. Et comment gérer la colère et la frustration quand on est parent, face à ces crises ?

Vous avez peut-être ressenti de la colère contre votre enfant, de la culpabilité si vous avez perdu le contrôle de votre comportement pendant la crise, mais aussi de l'empathie pour votre enfant qui souffre, ou même un sentiment de découragement dans votre rôle de parents. Ces émotions peuvent aussi se superposer, il faut les accepter. Le confinement est une période stressante pour toute la famille, mais elle peut être un bon moment pour réaliser des activités en famille auxquelles vous n’avez pas le temps de vous consacrer en période scolaire.

 

5. Pouvez-vous nous recommander une petite activité à faire en famille pour reconnecter après une journée stressante sous le même toit ? 

Passez du temps autour d’un jeu de société adapté à l’âge de tous. Nous utilisons beaucoup de jeux (Uno, Djenga, Dobble..) au cabinet afin de favoriser l’échange avec les enfants et c’est un moment qu’ils apprécient particulièrement. Attention toutefois aux enfants mauvais perdants ; mieux vaut alors privilégier un dessin animé ou un film susceptible de plaire à toute la famille.

Voici un lien avec des articles détaillés sur comment gérer le confinement en fonction des problématiques de chacun.

Merci à Vincent et au centre Up Together, un collectif de professionnels de la santé opérant à Saint Pierre.

Up Together
House No 1, Rond-point MDA
Saint-Pierre
T :
(+230) 434 1313
F :
facebook.com/pg/uptogethermauritius/