La vaccination contre le coronavirus suscite certaines interrogations en ce moment. Voici quelques informations utiles sur des questions fréquemment posées pour vous aider à y voir plus clair.

Une campagne nationale de vaccination gratuite contre la Covid-19 a été lancée à Maurice le 26 janvier 2021. Durant la troisième semaine de mars, le nombre de personnes ayant déjà reçu une première dose du vaccin AstraZeneca/Oxford (Covishield) avait atteint la barre des 100 000. Une deuxième dose leur sera inoculée après 12 semaines pour une protection optimale.

Le gouvernement mauricien estime que le niveau d’immunité collective nécessaire pour stopper l’épidémie dans le pays est d’au moins 60 % de la population. Des sources officielles indiquent que ce seuil devrait être atteint d’ici à fin juin.

Nos voisins Seychellois, eux, ont annoncé la réouverture de leurs frontières le 25 mars, après avoir vacciné 70 % de leur population. D’autres territoires comme Gibraltar et Israël ont également atteint le seuil d’immunité collective.

Il est incontestable que la vaccination relève du choix personnel de chaque individu, mais elle est aussi importante pour la protection de nos familles, nos amis, nos proches et l’ensemble de la population. Elle nous permet, d’autre part, d’espérer retrouver une vie et une activité économique normales dans un avenir proche, sachant que notre pays n’a pas les reins assez solides pour supporter un isolement prolongé. Et l’actualité récente nous a démontré que même la fermeture des frontières ne nous protège pas à 100 %.

Par crainte des effets indésirables ou par manque d’informations, certains sont encore incertains de se faire vacciner. Voici quelques informations provenant de sources fiables pour un meilleur éclairage :

Pourquoi se faire vacciner contre la Covid-19 ?

Les études menées jusqu’ici montrent que la vaccination permet de réduire significativement les formes graves et la mortalité due au coronavirus. Couplé aux mesures barrières, le vaccin est très efficace pour protéger d’une infection et contribue à maîtriser l’impact de l’épidémie sur le long terme. En vous faisant vacciner, vous vous protégez contre la maladie et vous participez à l’effort de solidarité nationale pour combattre la Covid-19. (plus d’information sur le site officiel de l’OMS)

Quels sont les vaccins utilisés à Maurice ?

Le premier vaccin utilisé est l’ADZ1222 (Covishield), né de la collaboration entre l’université anglaise d’Oxford et le laboratoire AstraZeneca. Le National Covid-19 Vaccination Committee a également avalisé le vaccin indien Covaxin, produit par le laboratoire Bharat Biotech Ltd. L’île Maurice a reçu 200 000 doses du gouvernement indien, qui sont inoculées dans les centres de vaccination depuis le lundi 22 mars.

Qui peut se faire vacciner ?

Une liste disponible sur le site Internet de l’Economic Development Board indique que les catégories de personnes concernées par la vaccination durant la période de confinement sont :

  • les détenteurs du Work Access Permit (WAP) non enregistrés auprès des associations professionnelles et industrielles, ceux qui sont dans la catégorie exemptée,
  • les entreprises enregistrées auprès de SME Mauritius et ceux chargés des services essentiels,
  • les détaillants, magasins, commerces et épiceries opérant sous la General Retailer Licence,
  • les planteurs et cultivateurs de légumes,
  • les éleveurs et agriculteurs,
  • les pharmaciens,
  • les dentistes,
  • les personnes travaillant au sein de charcuteries, boucheries, poissonneries, magasins de volaille et Cold Storages, et
  • les chauffeurs de taxis.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, tant que l’approvisionnement en vaccins est limité, il est recommandé de donner la priorité aux agents de santé à haut risque d’exposition et aux personnes âgées, notamment celles âgées de 65 ans et plus. La vaccination est aussi recommandée pour les personnes atteintes de comorbidités dont on sait qu’elles augmentent le risque de développer une forme sévère de Covid-19.

Où peut-on se faire vacciner ?

Depuis le 15 mars 2021, une vingtaine de centres de vaccination sont disponibles à travers l’île, dont 14 publics et 6 privés. L’injection du vaccin reste gratuite et les frais de service dans les centres privés sont généralement pris en charge par les employeurs. Vous trouverez la liste complète ci-dessous :

Centres de vaccination publics
  • Swami Vivekananda International Convention Centre, Pailles
  • Taher Bagh Hall, Port-Louis
  • MFD Conference Centre, Freeport, Mer Rouge
  • Stade Anjalay, Mapou
  • Centre de jeunesse de Rivière-du-Rempart
  • Lycée Polytechnique, Flacq
  • Complexe sportif national de Côte-d’Or
  • Centre Hua Lien, Quatre-Bornes
  • Village Hall de Rivière-des-Anguilles
  • Aéroport international SSR
  • Gymnase James Burty David, Curepipe
  • Complexe sportif Pandit Sahadeo, Vacoas
  • Plaza, Rose-Hill
  • Stade Germain Comarmond, Bambous
Cliniques privées
  • Clinique Darné
  • Wellkin Hospital
  • C-Care La Croisette
  • C-Care Cap Tamarin
  • City Clinic de Grand-Baie
  • City Clinic de Port-Louis

Qu’est-ce que l’immunité collective ?

Selon le magazine français Science & Vie, l’immunité collective est le seuil à partir duquel un agent infectieux n’est plus susceptible de continuer à se propager massivement, car un pourcentage de la population est devenu résistant. À partir du moment où le taux de transmission du virus est inférieur à 1 en moyenne par personne infectée, le virus rencontre une majorité de personnes qui ont déjà développé les anticorps nécessaires pour se protéger et il commence à s’épuiser.

En cas de doute ou pour de plus amples informations, les sites d’organismes officiels tels que ceux de l’Organisation mondiale de la santé et de l’Agence européenne des médicaments restent encore les plus crédibles.

Avec ou sans le vaccin, n’oubliez surtout pas que le respect des gestes barrières et des consignes sanitaires est essentiel pour limiter la propagation du virus !