De nos jours, qu’est-ce qu’un homme ? Et plus précisément, quelle est sa place dans la société contemporaine mauricienne, et comment définit-il sa masculinité et son rapport aux femmes ? Telles sont les questions que se sont posés les quatre artistes mauriciens du collectif Médium : Karl Ahnee, Stéphane Huët, David Rogers et Mathieu Pigeot. Leur œuvre pluridisciplinaire Zom res zom? a été sponsorisée par la Smart City de Moka. Découverte.

zom res zom, art vault, mathieu pigeot

À la rencontre des hommes

David Rogers est artiste plasticien, entrepreneur, graphiste et directeur artistique ; Karl Ahnee est photographe, graphiste et artiste plasticien ; Mathieu est gestionnaire de projets culturels, curateur et photographe et Stéphane Huët est journaliste de formation.

Entre juin et octobre 2021, ils sont descendus dans les rues de l’île – munis d’un appareil à photo, d’un enregistreur, et de leur curiosité – pour interviewer plus de 60 passants. À chaque personne, son œuvre audio-photographique, qui plonge ainsi l’audience dans une expérience immersive unique.

Pour Karl, Zom res zom? est à la fois « un projet miroir, puisqu’il offre à la société le reflet d’elle-même », et « un projet introspectif, qui contraint à un recul nécessaire pour à la fois poser, et se poser, les questions mais aussi accepter d’entendre l’Autre (et de s’écouter soi-même !) ». Que retient-on de l’œuvre ? On retient que l’homme n’est pas singulier ; que la masculinité n’est pas linéaire ; et qu’elle n’échappe pas aux stéréotypes de genres. La notion de masculinité est aussi complexe et plurielle que la féminité, dont on a beaucoup plus l’habitude de parler ouvertement. À la lumière de ces rencontres, Médium appelle à une redéfinition du masculin. « Sans cela, peut-on espérer construire une société équitable pour tous les genres ? ».

zom res zom, exposition, art
zom res zom, exposition, art, mathieu pigeot
zom res zom, exposition, art

Zom Res Zom? dans les rues de Moka

En sponsorisant le projet, la Smart City de Moka affirme son soutien pour les arts et la culture. « Moka a été très enthousiasmé par l’idée du projet dès que nous le leur avons présenté, et donc, très naturellement, nous les avons invités à rejoindre l’aventure, explique Mathieu. Le projet s’inscrit dans une démarche de la ville d’enrichir la vie du Mokassien en lui offrant des expériences artistiques et culturelles. »

En plus de la galerie virtuelle sur le site web de Médium, les photographies sont exposées dans les rues du quartier de Telfair, aux alentours de la Promenade piétonne très populaire auprès des résidents, depuis le vendredi 10 décembre. Elles sont aussi exposées dans les rues de Curepipe, Port-Louis et Mahébourg. Les passants ont accès aux interviews sonores à travers un QR code qui est affiché sur chaque photo.

Zom res zom? sera également projeté et discuté lors d’une prochaine édition des rencontres photographiques « Parlons Photo », et les œuvres seront accessibles en ligne sur le site de Médium.

Pour en savoir plus :

W : medium-art.org
E : [email protected]

Photos: © MÉDIUM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *