Elle anime les quartiers de la Smart City de Moka chaque année et fait vivre la convivialité au sein de la communauté des résidents. La quatrième édition de la fête des voisins a eu lieu les 11 et 12 mai derniers, réunissant près de 100 personnes par quartier à Telfair Village, Gentilly, Helvétia, Courchamps, Telfair Views, Morcellement Blueprint, Résidence Samy et Bagatelle. Retour sur ce rendez-vous désormais incontournable.

Fidèle au poste, le collectif Mokam’wad était là pour soutenir les organisateurs, leur permettant ainsi de créer des rendez-vous adaptés à leurs quartiers respectifs… car la fête des voisins est ouverte aux groupes de toutes tailles ! Cet événement qui se répand graduellement donne, de surcroît, des idées nouvelles et fidélise organisateurs comme participants.

La fête des voisins dans un quartier naissant

Qui a dit qu’il faut être nombreux pour l’organiser ? Cet événement est l’occasion rêvée de tisser des liens de bon voisinage peu importe la taille de votre communauté ! C’était le cas de Telfair Views, qui a vu sa première fête des voisins organisée par Sabrina Hau.

« Comme le quartier commence tout juste à s’agrandir, nous avions organisé une chasse aux œufs pour les enfants à Pâques. De fil en aiguille, nous nous sommes dit qu’il serait bien de faire un événement qui réunisse tous les voisins, même ceux qui n’ont pas d’enfants. La fête des voisins était donc un excellent moyen de rencontrer les visages familiers comme les nouveaux arrivants. L’excellent cadre d’organisation proposé par Moka m’wad m’a beaucoup facilité la tâche ! J’ai tout simplement eu besoin de choisir les chaises et tables qui convenaient pour la taille de notre jardin commun et de faire passer le mot », se réjouit-elle.

Les retours positifs et rapides parlent d’eux-mêmes, et confirment à Sabrina que l’envie de mieux se connaître est partagée. Ils étaient un peu plus d’une trentaine à profiter de cette rencontre conviviale.

La beauté de la collaboration

Parfois, le rush de la vie quotidienne prend le pas. Patricia Louvet relève le défi d’organiser la fête du quartier d’Helvétia avec un délai très court. Celle qui a connu des fêtes des voisins en Suisse découvre celle d’Helvétia l’année dernière, et devient organisatrice pour la première fois cette année.

« Le soutien du collectif était précieux dans cette mission de dernière minute, que ce soit pour choisir les jeux ou le matériel. Les prestataires avec qui ils travaillent étaient également très professionnels. Résultat ? Notre événement était un franc succès, malgré la pluie et le froid qui se sont invités. C’était un plaisir de voir que les voisins jouent toujours le jeu, dont un en particulier, qui, avec sa grande marmite de biryani et des montagnes de rotis, a presque nourri tous les participants ! », s’exclame-t-elle.

L’originalité au rendez-vous

Il y a aussi des voisinages qui ont totalement adopté la fête des voisins. C’est le cas de Telfair Village, qui en est à sa quatrième fête… et ça ne rigole pas. Charlene Gowaneea, aux côtés d’un comité d’organisation d’une trentaine de personnes, fait preuve d’inventivité pour rendre cet événement toujours plus attrayant.

« Si organiser cette fête est maintenant une tradition, on ne tombe pas pour autant dans la routine, car tous les voisins attendent cet événement avec impatience. Cette année, nous avons réussi à obtenir des sponsors pour offrir des cadeaux aux participants, ce qui motive plus de monde à nous rejoindre. Nous pensons constamment aux moyens d’inclure davantage de personnes. Que ce soit en commençant plus tôt ou en intégrant des quartiers avoisinants à nos préparatifs. On parle déjà de la prochaine », confie-t-elle avec enthousiasme.

Vous l’aurez compris : quelle que soit l’ampleur de l’événement, le vivre-ensemble, son objectif originel, est toujours d’actualité. Comme il n’est jamais trop tôt pour entamer les préparatifs, rejoindrez-vous ce mouvement citoyen ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.