La Smart City de Moka ouvre ses trésors architecturaux et historiques aux élèves d’ENSA Nantes-Mauritius. Dans le cadre d’un projet universitaire, les architectes en herbe s’inspirent du tracé ferroviaire de la ville pour proposer de nouvelles alternatives de mobilité. Pleins feux sur ce projet.

image description

Ce projet se concrétise grâce à Gabrielle Brun. La consultante en urbanisme pour la Smart City de Moka et Professeure à ENSA Nantes-Mauritius cadre un travail formidable de recherches, d’analyse et de créativité pour ces futurs architectes. Un projet porteur que la Smart City de Moka soutient volontiers, notamment en ouvrant ses portes et les secrets de son histoire pour leur permettre de re-penser les bases de la mobilité. Suivez le guide ! 

Documenter pour mieux construire

Joindre la mobilité alternative à un urbanisme respectueux du patrimoine : un défi d’envergure. Pour le relever, les élèves ont commencé par une campagne de relevés et d’analyses de l’ancien tracé ferroviaire de Moka, ainsi que les vestiges et stations qui le ponctuent. Ceci a permis d’établir une documentation patrimoniale et une base solide sur laquelle fonder leur proposition. Ils ont ensuite présenté une synthèse de leurs plans, coupes et élévations à un jury dans le cadre de leur formation. C’est à partir de cette synthèse qu’ils articulent la transformation de ces lieux en lien avec les enjeux de mobilité.

image description

Représentée par Olaf Boullé, Land & Business Development Manager, la Smart City de Moka était au premier rang pour découvrir les points saillants de ce projet. Cette démarche, tant académique que pratique, s’inscrit pleinement dans la philosophie de développement de la Smart City et son souhait de multiplier les formes de mobilité pour ses habitants. 

Entre conservation et innovation : l’équilibre de l’urbanisme durable

Pour la seconde phase du projet, les étudiants ont présenté leur proposition pour transformer ces lieux, en tenant compte de divers scénarios: comment établir une plateforme d’échanges et assurer la maintenance des voies de mobilité douce et transformer des lieux ouverts en lieux couverts. Cette expérience a pour but d’explorer la mixité d’usage dans une toute nouvelle dimension: l’architecture nomade, avec pour but d’accueillir, entre autres, des événements. 

Ce projet prometteur est la preuve du dynamisme de la Smart City de Moka qui s’ouvre à la perspective fraîche de la nouvelle génération, tout en respectant sa riche histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.